Sok Sabay

Sok Sabay vient en aide aux enfants issus de milieux de violences domestiques, d’abandon, de torture ou toutes sortes d’exploitations sur l’enfance.
Sok Sabay vient en aide aux enfants issus de milieux de violences domestiques, d’abandon, de torture ou toutes sortes d’exploitations sur l’enfance.

Les enfants du centre de Sok Sabay à Phnom-Penh au Cambodge reçoivent une éducation qui comprend la scolarité (dans une école internationale locale) , le sport (rugby, football et Aikido), la pratique d’un instrument de musique  (violon, piano, percussions, clarinette, guitare et flûte) et une connaissance des problèmes de l’environnement culturel  (soirées culturelles de musique classique et théâtrale).

Ils vivent à plein temps dans un centre avec un jardin et des dortoirs agréables, une cuisine, une salle de sports et de musique. Leurs trois repas et deux goûters leur sont offerts quotidiennement ainsi qu’un suivi médical par des professionnels de la santé.

Sok Sabay est aussi présent au Laos auprès de communautés Akha, Khmou, Hmong, Pong et Lao Lum du nord du Laos. Depuis 2010, les filles sont envoyées à l’école pour continuer leurs études primaires et quelquefois secondaires. Elles sont, pour la plupart, tributaires des travaux lourds de la famille tandis que les garçons sont plus favorisés au sein d’ une famille.  Sok Sabay offre une bourse d’études au filles Akha et des constructions d’école secondaire et de dortoir de filles pour leur assurer une continuité scolaire après le niveau 5 qui leur permettront d’assurer leur avenir dans les métiers de l’éducation, de la santé…

Sok Sabay vient en aide aux enfants issus de milieux de violences domestiques, d’abandon, de torture ou toutes sortes d’exploitations sur l’enfance.

Les enfants du centre de Sok Sabay à Phnom-Penh au Cambodge reçoivent une éducation qui comprend la scolarité (dans une école internationale locale) , le sport (rugby, football et Aikido), la pratique d’un instrument de musique  (violon, piano, percussions, clarinette, guitare et flûte) et une connaissance des problèmes de l’environnement culturel  (soirées culturelles de musique classique et théâtrale).

Ils vivent à plein temps dans un centre avec un jardin et des dortoirs agréables, une cuisine, une salle de sports et de musique. Leurs trois repas et deux goûters leur sont offerts quotidiennement ainsi qu’un suivi médical par des professionnels de la santé.

Sok Sabay est aussi présent au Laos auprès de communautés Akha, Khmou, Hmong, Pong et Lao Lum du nord du Laos. Depuis 2010, les filles sont envoyées à l’école pour continuer leurs études primaires et quelquefois secondaires. Elles sont, pour la plupart, tributaires des travaux lourds de la famille tandis que les garçons sont plus favorisés au sein d’ une famille.  Sok Sabay offre une bourse d’études au filles Akha et des constructions d’école secondaire et de dortoir de filles pour leur assurer une continuité scolaire après le niveau 5 qui leur permettront d’assurer leur avenir dans les métiers de l’éducation, de la santé…

Projets Partenaires