Brasspackers

Le projet Brasspackers s'est rendu aux Philippines, au Népal, au Brésil et au Pérou en 2015, avec pour objectif la découverte musicale pour les enfants qu'ils ont rencontrés.
11 membres
Projet terminé
(Janvier 2015 - Août 2015)

ONG Partenaires

Virlanie Project Favela Kantaya Fonds Paravati Écoliers du Népal

Brasspackers sur le web

Le projet Brasspackers s'est rendu aux Philippines, au Népal, au Brésil et au Pérou en 2015, avec pour objectif la découverte musicale pour les enfants qu'ils ont rencontrés.

11 fanfarons/photographes - 4 pays - 5 ONG
                                                                                    
Voilà comment nous pourrions résumer les Brasspackers. Ce groupe, parti en janvier 2015 s'est composé à l'Ecole Centrale Paris. Ils ont décidé de monter leur projet de solidarité internationale en voyant d'autres fanfarons préparer leur aventure.

 

Ils ont traversé les capitales ou les grandes villes de leurs 4 pays, en travaillant dans des structures importantes ou plus petites. Convaincus que la musique possède des vertus pédagogiques essentielles, ils ont voulu partager leur passion avec les enfants qui n'ont pas la chance d'aller à l'école. Jouer, travailler en groupe, s'écouter, se développer personnellement et apprendre sont les piliers de ce que Brasspackers souhaitait apporter aux enfants.  L'échange culturel et musical fut au cœur de l'aventure.

En janvier 2015, leur action débuta aux philippines, avec l'association Virlanie et des enfants des rues recueillis dans ces foyers. Face aux difficultés pédagogiques dès le début du projet, le groupe s'enthousiasme devant l'envie des enfants. Ils se rendirent ensuite au Népal, dans la banlieu de Pokhara avec Fonds PArvatis - Écoliers du Népal pour leur deuxième action, 10 jours dans une école avec une forte population de Gandharvas, une caste musicienne népalaise. Le résultat du spectacle est prometteur et le groupe se rends à Kathmadou pour une deuxième action dans le pays.

Le 25 avril 2015 le groupe se trouve à Kathmandou lors du tremblement de terre qui frappe le pays, et est rapatrié en France, car l'action de solidarité ne peut pas continuer. Ils Se rendent à Rio de Janeiro pendant 3 semaines avant de boucher le trou qui les séparent de leur action au Pérou, et travaillent avec Favela Project, qui recueille des enfants dans la plus grand favel de Rio. Le projet au Pérou est ainsi l'occasion de terminer les 6 mois en beauté avec 5 semaines d'action et un spectacle rondement mené.

La formation musicale est au plus juste : 2 trompettes, 2 trombones, 1 saxophone alto, 1 basse, 1 saxophone baryton, 1 soubassophone et 1 batterie.

Membres

Brasspackers


11 Membres

François

François joue du saxophone depuis plus de 14 ans, et ce dans plusieurs groupes : l’harmonie de sa ville, le quatuor de saxophones du conservatoire de Châtenay-Malabry et la Band’à Joe, la fanfare de l’Ecole Centrale Paris. Avec quelques expériences d’animation, une forte passion pour le voyage et la découverte de nouvelles cultures, son sens aigu de l’organisation lui permettra d’assurer une bonne gestion du groupe et du projet.

Arthur

Arthur est l’un des piliers musicaux de notre formation : il a son Certificat d’Etudes Musicales en basson (12 ans de pratique), une formation de troisième cycle en solfège, de nombreuses années de pratique de piano derrière lui, et il a commencé la trompette en arrivant à Centrale il y a deux ans. Avec ses multiples instruments, il a joué dans de très nombreux ensembles. Son expérience du monde de la solidarité nous est très précieuse : il a en effet déjà participé à la construction d’une bibliothèque de plus de 20 000 livres et d’un foyer pour jeunes à Dapaong, au Togo, et a effectué un stage de 6 semaines au sein de l’ONG Les Enfants du Soleil, à Madagascar, pour construire un centre d’enfants, dimensionner le réseau et gérer la production électrique du site.

Clément

Clément a commencé la guitare classique à l’âge de 5 ans, et a appris le trombone en arrivant à l’Ecole il y a deux ans. Après ses classes préparatoires, il est devenu « colleur » en mathématiques dans son ancien lycée pour essayer de transmettre une partie de son savoir-faire et de ses connaissances aux élèves. Passionné de voyages, son sens de l’humour et sa bonne humeur pourront offrir de bonnes bouffées d’air frais au groupe dans les moments difficiles – et agrémenteront aussi bien sûr avec grand plaisir les moments agréables !

Alix

Curieuse avant tout, Alix a pour rôle de gérer la couverture médiatique afin de vous tenir informés du déroulement du projet sur les 6 mois consacrés. Ayant des expériences diverses avec les élèves de tous niveaux pour des cours et des stages de soutien scolaire, elle a déjà eu l’occasion de travailler avec des enfants sur un plan académique. Son goût prononcé pour l’aventure et son sens de l’orientation pourront se révéler utiles lors du projet.

Jérôme

Après 12 ans de violoncelle avec l’Orchestre de l’Ecole Départementale des Alpes-Maritimes, Jérôme a commencé la trompette il y a deux ans en rejoignant la fanfare de l’Ecole. Ayant donné de nombreux cours particuliers, il a une forte expérience du contact avec les enfants, et son envie de découvrir de nouvelles cultures démultiplie son engagement envers le projet

Hyunseon

Hyunseon a appris successivement le piano, le chant au sein de chorales, les handbells (instrument américain), les percussions traditionnelles coréennes au sein du groupe Olsou, puis la guitare. Arrivée à Centrale, elle a appris l’euphonium en autodidacte. Elle a obtenu le BAFA à 17 ans et a animé des colonies de vacances trois années de suite et de nombreux ateliers scientifiques en école primaire. Née en Corée et venue en France à l’âge de 9 ans, sa double culture lui procure une ouverture d’esprit qui nous sera bien utile lors de notre périple.

Gaspard

Passionné de musique, Gaspard apprend le trombone depuis plus de 10 ans, et en joue régulièrement au sein de la fanfare de l’Ecole ou de son groupe, Piston Jazz. Très intéressé par la découverte de nouvelles cultures et par le développement personnel des enfants, sa motivation pour le projet n’est plus à prouver !

Guillaume

Guillaume a commencé le tuba à l’âge de 7 ans, avant de passer successivement au contre-tuba puis au soubassophone, sans oublier d’apprendre à jouer de la trompette entre temps. Il a joué dans de nombreux ensembles, dont l’harmonie des Trois Vals en Charente-Maritime ou la Band’à Joe. Son expérience en pédagogie musicale nous sera très utile : il a en effet déjà donné de nombreuses heures de cours au sein de l’orchestre junior de l’ARIDEM et effectué des interventions en écoles primaires pour faire découvrir les cuivres aux enfants.

Théo

Théo a déjà pu éprouver l’immersion culturelle lors d’un séjour de 2 moi ½ au Japon, dont 6 semaines de stage, pendant l’été 2013. D’un point de vue musical, après quelques années de piano sans sa jeunesse, il s’est mis au saxophone et aux percussions durant ses années de lycée, pendant lesquelles il faisait également partie d’un groupe aux compositions originales. Il joue maintenant du saxophone (alto et baryton) au sein de la fanfare de l’Ecole Centrale de Paris. Son expérience de président de cette fanfare nous sera bien utile pour négocier et réaliser des prestations en France, et à travers le monde.

Thibault

Totalement autodidacte, Thibault a appris la musique seul et a petit à petit appris à jouer de la basse, de la contrebasse, de la guitare, de la batterie et du trombone. Il en a joué dans des groupes de plusieurs styles comme le rock, le jazz et le funk. Possédant son BAFA, il a une bonne expérience du métier de l’animation puisqu’il a fait partie d’une troupe de scoutisme pendant 11 ans (dont 2 années en tant que chef). Il souhaite avec ce projet exporter cette compétence à l’étranger, pour lui permettre de rencontrer et échanger avec des gens de cultures différentes.

Maxime

Bien que guitariste, c’est son expérience de caméraman au sein de l’association NX Télévisions de l’Ecole qui confère à Maxime toute sa légitimité pour faire partie du projet : il nous filmera en effet durant notre projet, pour réaliser un film sur notre action. Son expérience pédagogique sera bien sûr mise à profit dans notre projet. En effet, titulaire du BAFA, il a déjà travaillé de nombreux étés avec des enfants de 6 à 12 ans, et a participé en tant que formateur à deux sessions de BAFA. Il est également tuteur bénévole actif au sein de l’association Central Egalité des Chances, qui dispense des séances de tutorat à des lycéens défavorisés.

ONGs Partenaires

Soutiens